Accueil > Retraite
Imprimer cette page Augmenter la taille de texte Diminuer la taille de texte

Thématique "Retraite"

La thématique contient 7 dossiers experts :

Placements en vue de la retraite ; Le départ à la retraite ; Retraite : les cas particuliers ; Carrières mixtes : les multicotisants ; La retraite des indépendants ; La retraite des fonctionnaires ; La retraite des salariés


Ces dossiers vous offrent :
  • Une analyse pratique et accessible rédigée par nos spécialistes, illustrée d’exemples et de tableaux comparatifs
  • Une mise à jour de l’information en temps réel
  • Un service d’alerte e-mail
  • Un accès aux textes et jurisprudences cités en texte intégral
  • Un outil de recherche performant
Rechercher dans cette thématique
Placements en vue de la retraite

Découvrez les stratégies à adopter pour augmenter ses revenus à la retraite en fonction de son âge : diminuer ses charges de logementà la trentaine, choisir des placements dynamiques à la quarantaine, tirer parti des placements retraite au fil de sa carrière, sécuriser ses placements à partir de 50 ans, récupérer au mieux l'argent placé au cours de la retraite.


  • A partir de 25-30 ans : diminuer ses charges de logement
  • A partir de 35-40 ans : choisir des placements dynamiques
  • Au fil de sa carrière : tirer parti des placements retraite
  • A partir de 50 ans : sécuriser ses placements
  • Au cours de la retraite : récupérer au mieux l'argent placé
Le départ à la retraite

Quel que soit son régime de retraite, l'assuré a intérêt à préparer son dossier de départ, à l’aide des documents d’information adressés régulièrement, et de son relevé de carrière.

Pour toucher sa retraite, il devra faire liquider ses pensions.

Le point de départ du versement de la retraite dépend du régime.

Si, pour compléter ses revenus, l'assuré souhaite travailler à nouveau une fois à la retraite, des conditions sont requises pour cumuler ces revenus avec sa pension.

 


  • Comment bien préparer votre dossier en amont
  • Comment liquider votre retraite
  • Travailler à nouveau une fois à la retraite
Retraite : les cas particuliers

Dans certaines situations, des règles spécifiques de retraite sont prévues.

En cas d'incapacité permanente ou de longue carrière, la retraite peut être anticipée.

Dans d'autres cas, la retraite peut être progressive.

Enfin, lorsqu'elle concerne des assurés handicapés, la retraite est spécifiquement aménagée.


  • La retraite anticipée pour incapacité permanente
  • La retraite anticipée pour longue carrière
  • La retraite des assurés handicapés
  • La retraite progressive
Carrières mixtes : les multicotisants

Même si vous avez exercé plusieurs activités relevant de régimes différents, les conditions pour liquider votre retraite sont les mêmes : vous devez avoir atteint l’âge légal et avoir cessé votre carrière relevant du régime qui versera votre pension, sans que cela entraîne forcément l’arrêt de toutes vos autres activités professionnelles.

Le calcul de votre retraite de base prend en compte votre durée de cotisation tous régimes confondus, mais introduit des règles spécifiques tenant à votre statut de multicotisant.

 


  • Les conditions pour liquider la retraite
  • Le calcul des retraites de base
La retraite des indépendants

Les professions libérales sont réparties au sein de 10 caisses et sont assujetties au même régime de retraite de base.

En revanche, si toutes les sections professionnelles ont en commun un système par points, elles relèvent de régimes complémentaires spécifiques, comme ceux des médecins, des chirurgiens-dentistes et sages-femmes ou encore des architectes et conseils. Seule exception, la retraite des avocats se compose d'un régime de base et d'un régime complémentaire propres à la profession.

Pour les artisans, commerçants et industriels, le régime de retraite de base est commun à tous. Le RSI gère leur retraite. 

Depuis le 1er janvier 2013, les deux régimes de retraite complémentaire des artisans et commerçants ont été unifiés. Il n’existe désormais plus qu’un seul régime complémentaire obligatoire commun aux artisans, industriels et commerçants, le régime complémentaire des indépendants (RCI).



  • La retraite de base des professions libérales
  • Les complémentaires spécifiques des libéraux
  • Le régime de retraite des avocats
  • La retraite de base des artisans et des commerçants
  • Le régime complémentaire des artisans et des commerçants
  • Retraite des indépendants (fiches pratiques)
La retraite des fonctionnaires

Fonctionnaire de l'État, fonctionnaire territorial hospitalier, vous devez réunir certaines conditions pour liquider votre retraite.

Vous devez avoir effectué au moins deux ans de services et avoir atteint un certain âge, variable selon votre emploi.

La prise en compte de votre carrière est basée sur la durée de vos services dans la fonction publique et sur votre durée d'assurance tous régimes confondus.

Le calcul de votre retraite dépend de votre dernier traitement et intègre une éventuelle décote ou surcote.

Les agents non titulaires de l'État et des collectivités territoriales relèvent du régime de base de la Sécurité sociale et sont affiliés à une caisse complémentaire spécifique.

Ils peuvent liquider leur retraite complémentaire Ircantec, sous réserve d'atteindre un certain âge et de cesser leur activité.

Les points acquis au long de leur carrière et l'âge du départ constituent les éléments de calcul de la retraite auxquels peuvent être ajoutées diverses bonifications.


  • Agents de la fonction publique : les conditions pour liquider sa retraite
  • Agents de la fonction publique : la prise en compte de la carrière
  • Agents de la fonction publique : le calcul de la retraite
  • Agents non titulaires : les conditions pour liquider sa retraite complémentaire Ircantec
  • Agents non titulaires : les éléments de calcul de la retraite
La retraite des salariés

Avoir atteint l'âge minimal de la retraite, relevé pour les générations nées à partir de 1951, et avoir cessé son activité sont les conditions pour faire liquider sa retraite.

Votre salaire annuel moyen, la durée de votre activité professionnelle, la durée de votre assurance dans le régime général serviront à évaluer votre pension.

Ces éléments de calcul, pondérés selon des critères d'âge et de situation familiale, détermineront le montant de la retraite que vous percevrez.

Tous les salariés du secteur privé cotisent à un ou deux régimes de retraite complémentaire : l'Arrco et l'Agirc.

Les conditions de liquidation des droits dans ces deux régimes sont les mêmes : avoir cessé son activité et avoir l'âge de la retraite.

Les éléments de calcul de la retraite Arrco sont identiques pour les cadres et les non-cadres.

Le calcul de la retraite Agirc lui, ne concerne que les cadres.

 


  • La retraite de base : les conditions de la liquidation
  • La retraite de base : les éléments de calcul
  • La retraite complémentaire : les conditions de la liquidation
  • La retraite complémentaire : le calcul de la retraite Arrco
  • La retraite complémentaire : le calcul de la retraite Agirc
  • Retraite des salariés (fiches pratiques)

Actualités Retraite

La dernière tribune d'expert Retraite

defiscalisation

Thématique(s) : Retraite , Impôts , Immobilier

Le guide de l'immobilier neuf pour investir avec la loi Duflot,la Nue-Propriété,Duflot Outre Mer,Lmnp Cenci -Boubard,Lmnp Amortissable,LMNP,les SCPI, etc ...est disponible sur demande.