Accueil > Famille > Dossiers experts > Patrimoine du couple > L'épargne et les placements > Épargne et placements : les couples mariés sous le régime de la séparation, les partenaires de pacs ou les concubins
Imprimer cette page Augmenter la taille de texte Diminuer la taille de texte

Épargne et placements : les couples mariés sous le régime de la séparation, les partenaires de pacs ou les concubins

Rechercher dans ce sous-dossier
Dans le régime de la séparation de biens et chez les couples non mariés, l’épargne est personnelle. Chacun souscrit et gère ses placements à sa guise. L’autre conjoint, partenaire ou concubin n’a aucun droit de regard. Il doit cependant être informé, pour des questions fiscales.
Les couples sont, en effet, redevables de l’impôt de solidarité sur la fortune quel que soit leur statut, dès lors que leur patrimoine cumulé dépasse le seuil d’imposition à l’ISF.
Pour lire cet article et ses sources connectez-vous ou abonnez-vous !
Se connecter
Nouvel Abonné
Pour une information sur notre tarification ou sur l’étendue des services proposés, nous vous invitons à remplir le formulaire.