Accueil > Transmission > Conjoint-enfants > Dossiers experts > Stratégies successorales > Partager dans une famille recomposée > Les avantages matrimoniaux : un intérêt limité avec des enfants d’une première union
Imprimer cette page Augmenter la taille de texte Diminuer la taille de texte

Les avantages matrimoniaux : un intérêt limité avec des enfants d’une première union

Rechercher dans ce sous-dossier
Des « avantages matrimoniaux » peuvent être prévus au profit du conjoint survivant dans un contrat de mariage (apport de biens personnels, préciput, partage inégal de la communauté… ; lire Les avantages matrimoniaux : aménager le régime de la communauté). Cependant, lorsqu’il y a des enfants d’une première union, les avantages matrimoniaux voient leur portée limitée et doivent être utilisés prudemment et avec les conseils d’un notaire.
Pour lire cet article et ses sources connectez-vous ou abonnez-vous !
Se connecter
Nouvel Abonné
Pour une information sur notre tarification ou sur l’étendue des services proposés, nous vous invitons à remplir le formulaire.