Accueil > Transmission > Conjoint-enfants > Dossiers experts > Stratégies successorales > Transmettre aux enfants > Le testament-partage : donner ses biens sans se dessaisir immédiatement
Imprimer cette page Augmenter la taille de texte Diminuer la taille de texte

Le testament-partage : donner ses biens sans se dessaisir immédiatement

Rechercher dans ce sous-dossier
Le testament-partage permet, dans les mêmes conditions qu’avec une donation-partage, de procéder soi-même à la répartition des biens de sa succession entre les héritiers, évitant ainsi les aléas d’un partage successoral. Seule différence, le testament-partage ne produit ses effets qu’au décès de son auteur et reste, jusque-là, librement révocable (Code civil, art. 1075, art. 1079 et s.). Il est donc possible d'organiser sa succession sans se démunir, ni s'engager définitivement.
Pour lire cet article et ses sources connectez-vous ou abonnez-vous !
Se connecter
Nouvel Abonné
Pour une information sur notre tarification ou sur l’étendue des services proposés, nous vous invitons à remplir le formulaire.